Вопросы & Ответы

Ваши вопросы и наши ответы на Гуманистический Гипноз...

1. Qu’appelez-vous «hypnose» ? Pourquoi un tel phénomène existe-t-il ?

Le terme "hypnose" décrit à la fois un état particulier de conscience, différent de l'état ordinaire, et l'ensemble des techniques utilisées pour atteindre cet état de conscience. Vous trouverez diverses définitions de l'hypnose sur le site de l'Institut Français d'Hypnose Ericksonienne.

Pour nous  :  l'hypnose est un État Modifié de Conscience (EMC). Tout simplement. La "conscience" (on devrait plutôt dire le "conscient") dont il est question est l’état habituel, ordinaire, de nos perceptions sensorielles, selon nos 5 sens. Cela n'a rien à voir avec la Conscience, à laquelle on met une majuscule, pour éviter toute confusion. Le cerveau humain possède une zone dédiée au phénomène hypnotique, ainsi que la plupart des animaux, d'ailleurs. Entrer "en état d'hypnose" est donc parfaitement naturel, puisque la fonction hypnotique est biologiquement en chacun de nous .

Reste à savoir pourquoi l'être humain est doté d'une telle possibilité. En fait, votre question est la plus pertinente : à quoi nous sert d'entrer en transe hypnotique ? Il n'y a pas de réponse officielle à cette question, mais la philosophie de l'Hypnose Humaniste peut vous éclairer. Depuis toujours, l'hypnose nous permet d'accéder à notre Inconscient, mais on le fait par procuration, en acceptant de donner ce pouvoir à l'hypnotiseur qui nous guide, et en plongeant nous-même dans l'inconscience... En Hypnose Humaniste, nous misons sur l'existence d'une forme psychologique supérieure en chacun de nous : la Conscience majuscule, un immense champ d'Information, à la fois individuel et collectif, tel que le décrivent les scientifiques de pointe en physique, biologie, neurologie, etc. Cela nous permet d'expliquer nombre de phénomènes psychologiques, trop longs à décrire ici, et incompréhensibles si on n'accepte que l'existence de l'Inconscient.

En tenant compte d'une telle Conscience, l'hypnose perd son aspect "état modifié de conscience" pour devenir un "état réunifié de Conscience" : le phénomène hypnotique a seulement été utilisé à l'envers depuis sa découverte !... Nous n'avons fait que le remettre à l'endroit, et redonner à la personne le pouvoir sur elle qu'elle avait oublié.

En Hypnose Humaniste, nous considérons donc que l'état "normal" de perception est une perception altérée, faussée ou incomplète du monde. On pourrait parler d'un "état modifié de Conscience", avec une majuscule, pour dire que l'on n'est pas dans notre état normal (qui devrait être la pleine Conscience). Cela peut aussi se vérifier, encore une fois biologiquement. Grâce aux inductions hypnotiques en ouverture de l'Hypnose Humaniste, nous pouvons vous aider à retrouver votre vraie et pleine conscience... En fait, votre état normal ! C'est la raison pour laquelle il n'y a pas de "sortie de transe" en Hypnose Humaniste : car, une fois en "conscience augmentée", on se sent très bien, on peut parfaitement vivre comme cela au quotidien, et on aimerait d'ailleurs que cela reste comme ça !

Ce qui donne aux personnes en état d'hypnose l'impression d'un "état modifié de conscience" est que, jusqu'à présent, les techniques ordinaires de l'Hypnose ont accentué la cassure entre l'Inconscient et le conscient. L'Hypnose Humaniste, en inversant les techniques, a remédié à cela. Maintenant, cet état de conscience ne paraît "extra-ordinaire" qu'au début, tant qu'on n'y est pas habitué.

Preuve de l'inocuité des techniques de l'Hypnose Humaniste : une personne fragile psychologiquement, border-line (limite psychotique), va pouvoir vivre toute une semaine de formation en Hypnose Humaniste, très confortablement, et même mieux en elle et dans sa vie... Tombée amoureuse de l'Hypnose, elle s'inscrit en Hypnose Ericksonienne, et là elle décompense en moins de deux jours !!... Pourquoi ? Parce que les autres formes d'Hypnose appuyent sur la faille conscient-Inconscient. La personne pré-psychotique a justement une faiblesse à ce niveau : elle perd donc pied avec la réalité. Avec les inductions de l'Hypnose habituelle, on la pouse à décompenser, à entrer en crise ! Cela ne lui était pas arrivé en Hypnose Humaniste où, durant toute une semaine, la personne allait au contraire de mieux en mieux...

Conclusion : à quoi sert l'hypnose ? A accéder à son Inconscient, pour guérir et changer ; mais on n'est pas obligé de le faire en entrant dans l'inconscience et en se laissant faire par un thérapeute, sans doute très compétent, mais qui n'en saura jamais autant sur nous-même que... nous !

En utilisant l'hypnose "en ouverture", comme en Hypnose Humaniste : il est possible de réparer la cassure entre conscient, Inconscient et Conscience majuscule, de se retrouver soi-même, pour évoluer profondément, et devenir Celui ou Celle que l'on pressent tout au fond de soi. C'est cela guérir ET s'éveiller à soi-même.

2. А что вы подразумеваете под словом «гуманист»… Каждый терапевт должен им быть, разве нет?

Конечно, желательно, чтобы каждый терапевт обладал человеческими качествами, которые сделают его лучшим помощником для своего близкого. Однако гуманизм Гуманистического Гипноза, это не качество (которым несомненно надо обладать); мы здесь говорим о "гуманистической философии", а не о человеческом качестве.

Такие люди, как Милтон Эриксон, например, чтобы оставаться в области гипноза, несомненно был очень человечным, выслушивал своих пациентов и т.д. Однако он абсолютно не разделял идеи и принципы Гуманистического Гипноза, он игнорировал всякое всемирное Сознание, например, как и многое другое, более психологическое по сути (он ненавидел психологию и психоанализ). Более того, такие люди, как Эриксон всегда работали в диссоциации, они отдавали предпочтение Бессознательному. Он объяснял, что путаница (с целью как можно более глубокого отключения сознания человека) является частью большинства его гипнотических индукций. И вот по этим двум причинам он не был "гуманистом" в смысле Гуманистического Гипноза.

Гуманистический Гипноз определяется особенностями своих техник, а также знаниями и идеями о функционировании духа и жизни, что так часто встречается в античных философских идеях, а также в официальных работах исследователей (Планк, 1944; Бом, 1975; Шелдрейк, 1985; Дютейл, 1990; Морс, 2000, и т. д.), в Квантовой Физике (с 1900 года!), а также в недавней Теории Струн. Эти знания позволяют Гуманистическому гипнотерапевту работать по-другому и за рамками того, что предлагает обычный  Гипноз.

И, наконец, системный аспект Гуманистического Гипноза показывает, что работая с человеком таким образом, через позитивный резонанс мы затрагиваем его окружение (семейное, профессиональное, и т.д.). С точки зрения утопии, благодаря этому, помогая отдельному человеку, мы участвуем в помощи "всему Человечеству". Вот отсюда данная формы гипноза получила определение "гуманистический".

* Примечание: во французском языке человечество - humanité => гуманистический - humaniste.

3. Что вы понимаете под словом Сознание?

Сознание - это бессмертная Душа Платона, Эфир Ньютона, Эйнштейна и Лоренца. Это умный и сознательный Дух, о котором говорит Макс Планк, отец квантовой физики или Дух Природы, который описывает астронавт Эдгар Митчелл. Некоторые назовут его Божественной Матрицей, как Грегг Браден или квантовой Голограммой как Мичио Каку, соавтор теории Суперструн.

Задолго до Платона, досократовские философы (2700 лет назад) уже описывали этот "мир идей" как источник всего материального и живого. Платон, надо сказать, равно использовал как термин Бессмертная Душа, так и термин Сознание.

Просто Сознание - это "Вы": то, что, всегда сознательно, даже когда вы видите сны (в противном случае вы бы не знали, что такое видеть сны) или находитесь в состоянии гипноза...

В Гуманистическом Гипнозе, мы объясняем, что "Сознание" соответствует полю информации, лежащей в основе всякого творения, как это описывается физиками с начала 20 века. Нейрофизиолог Бенжамен Либе говорит об этом так: "Сознание - это поле информации и это поле не соответствует ни одному из известных физических полей, таким как электромагнетизм, гравитация, и т.д. Оно неописуемо терминами никакого наблюдаемого физического явления". Оно, так сказать, "не локальное", в том смысле, что оно не связано ни с пространством, ни со временем и оно постоянно пронизывает всё.

Квантовый физик Генри Стапп резюмирует это так: "Всё, что мы знаем о природе, согласуется с идеей, что фундаментальный процесс устанавливается вне времени и пространства, но порождает события, которые могут располагаться во времени и в пространстве".

Профессор неврологии Доминик Лаплан объясняет: "Существует некое всемирное сознание, и мозг использует это сознание, чтобы строить сознание индивидуальное".

Для Сэра Джона Экклса, одного из великих неврологов 20 века, обладателя Нобелевской Премии за его открытия  в области функционирования мозга, Сознание - это поле квантовой вероятности, не имеющее ни энергии, ни массы, осуществляющее причинное влияние на материю - следовательно на мозг (тело в целом): "Наукой уже было достаточно продемонстрировано, что сознание эффективно активирует (...) кору головного мозга. Ментальное поддержание мозговой деятельности настолько широко, что можно предположить полное доминирование сознания над мозгом (...). Материалистическая критика  теряет при этом все свои научные основы (...). Неделимость сознания или души исходит из реальности, расположенной на другом уровне бытия (...).  Я полагаю, никакая другая позиция не доказуема".

Исследователь Жан Стаун, делая заключение, утверждает, что "все современные знания в физике, как и в неврологии показывают, что сознание и материя происходят из единой "субстанции", которая "предшествует расколу на субъет-объект" (индивидуации), по словам Бернара д'Эспанья, и которая располагается за рамками пространства, времени и энергии".

Не будем вдаваться в сложные подробности, достаточно простой базы. Поскольку огромное поле Информации "создаёт" всё: 1. Мы гораздо больше, чем мы думаем... 2. Мы все подключены между собой (принцип Квантовой Интрикации или неделимости).

"Все мы являемся частью Голограммы под названием Творение, это наше такое общее Я... Это космическая игра, где нет ничего, кроме вас!", - говорит нам физик Ицхак Бентов. "Не существует наружной вселенной, которая бы была независима от того, что происходит в вас", - настаивает Фред Алан Вольф, также известный физик.

А что касается связи всех этих точных физиков, часто также философов, с терапевтическим миром - достаточно просто знать, что они только подтверждают тысячелетнюю интуицию терапевтов духа. Таким образом, оба мира всегда были очень близки. Например, сам Юнг с 1932 года работал с Вольфгангом Паули, пионером квантовой физики и Нобелевской Премии по Физике, с которым они написали книгу...

Гуманистический Гипноз, возможно, является единственной формой психотерапии, основы которой могут быть подтверждены научно. Физика и нейрофизиология даже больше помогут вам в этой области, чем психология - даже если она (в своей юнгианской направленности) преобладает в Гуманистическом Гипнозе. Итак, Сознание - это не "верование" и не чистая теория: речь идёт о фактах. К тому же вы найдете в космологии Гуманистического Гипноза базы, которые преподаются на первых курсах изучения Физики, а так же в некоторых областях Инженерии и Информатики.

Напоследок, давайте дадим слово знаменитому Максу Планку, отцу квантовой физики, который говорит следующее: "Посвятив свою жизнь наиболее рациональной из всех наук, изучению материи, основываясь на моих исследованиях атома, я могу сказать вам по меньшей мере следующее: материи как таковой не существует! Всякая материя существует только на основании силы, которая создаёт вибрацию частиц и поддерживает эту крошечную солнечную систему атома. Мы можем предположить, под этой силой существование умного и сознательного Духа. Этот Дух является матрицей всякой материи".

Pour en savoir un peu plus, lisez l'article dédié à la Conscience ou, encore mieux, le livre "Hypnose Humaniste", et jetez un oeil à notre Bibliographie pour élargir vos connaissances.

4. Мне бы хотелось уточнить разницу между сознательным и «Сознанием»…

Действительно, русский язык не облегчает понимания этой разницы: наш язык богат на синонимы, но в этом случае их нет. В английском для обозначения нашего "маленького сознательного  духа" можно употребить слово "consciousness", это то, что состоит из наших чувственных восприятий и что мы идентифицируем с нашим "Эго" (на самом же деле это только от 5 до 10% того, что мы из себя представляем). А для обозначения нашего Сознания с большой буквы, в английском есть слово "awareness", которое охватывает всю полноту нашего состояния!

На французский язык оба эти слова переводятся одним: сознание.  В английском разница значительна: одно говорит о восприятии, другое о просвещенности. Следовательно, "сознательное" - это ваше обычное восприятие мира: то, как вы ежедневно видите, слышите, чувствуете и думаете. Бессознательное - это ваш внутренний мир, результат всех ваших процессов, даже биологических, и память о них. Наше Бессознательное похоже на интернет: там можно найти много чего, но надо, чтобы "кто-то" всё это туда вложил (воспитание, история жизни и т. д.)...

В этом смысле нужно чтобы "кто-то" питал и запускал ваши повседневные события и жесты... а потом записывал их в памяти.  Гуманистический Гипноз просто подсказывает, что что этот "кто-то" - это Вы в наивысшем смысле: ваше Идеальное Я, ваш глубокий Дух. Мы назовём его вашим ... Сознанием с большой буквы. Понятие Сознания не ново, конечно же, оно существует (под разными названиями) с незапамятных времён... Поняв и приняв его, Сознание позволит объяснить очень многое в терапии, в Личностном Развитии, а также в повседневной жизни. Оно также включает в себя существование тонкого мира, нематериального, но между тем основного, что ставит Гуманистический Гипноз в разряд так называемых "трансперсональных" подходов.

Вы заметите, что слово "сознательное" - маскулинное, оно означает наше конкретное и материальное восприятие, (постановщик /тот, кто делает что-то реальным), тогда как слово "сознание", означающее для нас присутствие, лежащее в основе всего - фемининное, как матрица, мать (создательница, плодородие, источник). Особенность Гуманистического Гипноза в том, что он находит конкретное применение в гипнозе идеям и верованиям, которые уже многие тысячелетия разделяют мудрецы всего мира, а также современные физики и биологи.

Lisez l'article sur la Conscience !

5. Я прочитала Вашу статью о Сознании. Но почему все эти научные факты неизвестны? Это изменило бы наше видение мира…

Позвольте мне процитировать Тибо Дамура, профессора Института Перспективных Научных Исследований, члена Академии Наук, специалиста по Фундаментальной Физике (относительность, теория струн...), его интервью журналу "Наука и Жизнь", в августе 2008 года:

"Я считаю, что образ мира, который сегодня передается через образование - это образ мира, унаследованный из 19 века (даже 17-го...). Ничего из того, что произошло в Физике в 20 веке не появляется в программах средней школы, включая научно направленные классы! Поэтому все живут с картиной реальности, идущей из Физики, а, следовательно, и из Философии 19 века. Я думаю, в частности, о диалектическом материализме, который должен бы был покончить со спиритуализмом. А что же нам говорит Физика 20-го века? Относительность говорит, что одна из наиболее глубоких экзистенциальных концепций - время - вероятно является иллюзией. Но в школе учат, что время проходит, что только в настоящем существует реальность, что будущего не существует... Однако относительность говорит, что у прошлого и у будущего одинаковая реальность (...). Странным образом относительность была хорошо понята и прокомментирована в 1920 годы - такие интеллектуалы как Пруст или Дали этим очень интересовались... То же самое с Квантовой Физикой. Она говорит нам, что реальность множественна, как фильм, экспонированный много раз. Даже большинство учёных так не думают! Насколько образование по квантовой механике мало проникло в общественное сознание... Это досадно".

Доминик Лаплан, невролог и профессор из больницы Сальпетриер также сильно реагирует на такое состояние вещей, говоря: "Для страны, которая хвалится введением философии в доуниверситетское образование, я считаю постыдным тот факт, что юным выпускникам школ не дают никакой информации по квантовой физике!".

Многие учёные высокого уровня разных национальностей сожалеют, что повсюду в мире образование в школах и лицеях ограничивается открытиями Коперника или Ньютона, и ни слова не говорится об относительности или квантовой физике, которым между тем уже более ста лет и они ещё более революционны".

Что ж, без комментариев! Более века уже существуют ключи от высшей реальности, в том числе и на научном уровне, но рутинный элемент мира (наш коллективный "мозг рептилии", если можно так сказать), тормозит развитие. По-человечески это понятно, но не говорит о том, что так и должно быть. Вот поэтому вы интересуетесь своим собственным развитием, читаете странички этой группы, и поэтому исследования в этой области ещё никогда не были такими продвинутыми (теория струн, теория всего, психология глубин, картография Сознания...), даже если они остаются малоизвестными.

Чтобы познакомиться с научными основами, посмотрите отличный документальный фильм "Элегантная Вселенная".

6. Не могли бы вы уточнить технические особенности Гуманистического Гипноза?

Они очень просты! И, вместе с тем, решающие... По правде говоря, они буквально меняют способ проведения Гипноза и всё, чего от этого можно ожидать.

В нескольких словах структура обычного гипноза придерживается такой схемы:

- Фокусировка внимания (сокращение когнитивного регистра) => погружение в опыт (уход в себя) => усиливающаяся  диссоциация между сознательным и Бессознательным = > наступление гипнотических феноменов, не управляемых, которыми может руководить и их использовать терапевт.

Гипнотнрапевт "берёт дело в свои руки" и манипулирует Бессознательным терапевтически... Пациент пассивен. В конце сеанса надо "вернуть" человека. Тогда мы снова идём этим путём, но в обратном направлении, чтобы ориентировать пациента в здесь и сейчас.

В Гуманистическом Гипнозе мы будем использовать именно эту обратную схему (выхода из транса), но отталкиваясь от обычного состояния сознания! Как будто мы хотим разбудить человека уже пробуждённого... Логика говорит, что это безрезультатно, но... ! В реальности это не так! Интересно, что человек предъявляет нам те же "признаки транса" (невербальные индикаторы, которые показывают, что человек в состоянии гипноза) и тогда можно порождать те же гипнотические феномены, как если бы человека погрузили в бессознательное!

Схема гипнотической индукции Гуманистического Гипноза, следовательно, противоположная:

- Расширение внимания (насыщение когнитивных способностей) => излучение внимания (ментальное уступает своё место ещё большему сознанию), подключение к миру (открытие сознания) = > внутреннее единение сознательного и Бессознательного => осознание, буквально вызванное исчезновением Бессознательного как такового (оно больше не "бессознательно", хотя и остаётся автоматическим процессом).

Человек описывает, что его блокирует. Как правило это символическое описание. Поскольку он не обучался терапии, он не знает, что делать. И тогда гипнотерапевт выполняет свою педагогическую роль. Он помогает человеку следовать процедурам, которые бы применялись обычно, только в этом случае пациент воздействует на себя сам, без прямого вмешательства Гуманистического терапевта, который остаётся проводником. Человек, достигший такого "Расширенного Состояния Сознания" может сам работать со своими физио-психологическими процессами. Это позволяет справиться как с небольшими проблемами (бросить курить, снизить вес, управлять стрессом, фобиями, анестезией, и т.д.), так и с проблемами, связанными  с глубокой идентичностью человека.

Послушайте индукции гуманистического гипноза, чтобы понять, что простота технического.

7. En Hypnose Humaniste, utilise-t-on les techniques de l’Hypnose Ericksonienne ?

Non, pas du tout. En Hypnose Humaniste, le but est de gommer le plus possible l'Inconscient - qui continue bien entendu de jouer son rôle au niveau du corps et de l'esprit, mais sans être caché. Il reprend alors à juste titre le nom que lui avait donné Leibniz, à l'origine : l'Automate ! (1686, premier ouvrage sur les mécanismes inconscients)

Par exemple, votre coeur bat. Vous le savez. Ce n'est donc pas "inconscient", mais automatique. Par contre, un processus physique ou psychologique, certes automatique, mais dont vous ignorez l'existence, mérite son qualificatif. Il est bien "inconscient".

Le jour où vous prenez conscience de ce processus, jusque-là caché, il cesse par définition d'être "inconscient", mais reste "automatique"... Vous pouvez alors travailler dessus, le renforcer (si il vous plait), l'améliorer si besoin, ou même le supprimer.

En Hypnose Humaniste, on évitera donc très soigneusement tout ce qui pourrait encourager les mécanismes inconscients ou (ce qui revient au même) provoquer ou augmenter la dissociation entre l'esprit conscient et l'Inconscient - ce que l'on fait habituellement en Hypnose, puisque c'est la manière d'induire l'état d'hypnose...

On ne commencera pas la consultation en plaçant des suggestions subliminales, grâce au langage non-verbal et à des astuces de langage, comme on le fait habituellement en Hypnose, afin d'accentuer la cassure entre le conscient et l'Inconscient et envoyer balader le conscient, tout cela pour donner encore plus de pouvoir à l'Inconscient ! En Hypnose Humaniste, le but est de redonner à la personne le contrôle en conscience de ses automatismes. Tout est donc fait pour cela.

Milton Erickson disait utiliser la confusion pour "dépotentialiser le conscient", l'effrayer afin que la personne "se réfugie dans l'Inconscient" (lire "Traité Pratique d'Hypnose", Erickson & Rossi, Grancher)... Il expliquait aussi qu'il ne fallait rien expliquer au patient, qui pourrait se servir des explications du thérapeute pour "résister" à la thérapie... Tout ceci est exactement aux antipodes de l'approche Humaniste ! Donc, pas de suggestions indirectes, de saupoudrage ou de confusion en Hypnose Humaniste ; tout est dit directement, sans camouflage. La personne est libre à chaque instant d'accepter ou de refuser ce qu'on lui propose, tout lui est expliqué car, à tout moment c'est elle qui travaille - et non le thérapeute qui intervient "sur" elle.

L'Hypnose Humaniste est avant tout une approche pédagogique.

8. Quelles sont les limites de l’Hypnose habituelle et les apports de l’Hypnose Humaniste ?

L'Hypnose dissociante (classique, éricksonienne) a une action sur l'Inconscient via le thérapeute, qui est par définition extérieur à la personne. Il est tout aussi "inconscient" de la teneur de l'Inconscient de la personne que celle-ci, forcément. C'est donc un travail qui se fait par force "en aveugle".

Les techniques de l'Hypnothérapie sont conçues pour pallier à cet écueil (suggestions très directes, pour forcer l'Inconscient, sous-entendus et suggestions indirectes pour l'activer par "résonance", en Hypnose Classique comme en Hypnose Ericksonienne, qui ajoute aussi les métaphores et le langage non-spécifique, etc.).

Il n'en reste pas moins que l'Inconscient reste inconscient, pour la personne comme pour le thérapeute. Les indications de l'Hypnose dissociante sont donc assez simples, assez mécaniques, comme vous l'avez vu à la page des "Champs d'application". On ne peut pas travailler sur ce qu'est la personne fondamentalement, sa psyché profonde - ce serait trop périlleux de jouer avec cela en aveugle ! L'Hypnose dissociante n'est pas faite pour ça, ce qui lui écarte tous les soucis d'ordre existentiels, liés à l'histoire de vie ou l'éducation de la personne...

L'Hypnose Humaniste permet une action de la personne elle-même sur son Inconscient - qui ne l'est donc plus à ce moment-là ! Ceci grâce à une forme d'induction hypnotique spécifique, dite "en ouverture", qui permet à la personne d'atteindre un état de "conscience augmentée". Cela lui permet d'abord d'agir simplement et efficacement, en toute connaissance de cause et sans intrusion approximative du thérapeute (pas de suggestions, pas de manipulation, etc.). Ensuite, elle s'affranchit des filtres déformants de l'Inconscient, car elle n'est plus dans les émotions provoquées par ses blessures intérieures... Les archétypes profonds (au sens jungien) ressortent et peuvent être facilement travaillés, de manière symbolique (pas besoin de revivre des choses du passé). La personne peut donc enfin "se changer" elle-même : devenir Ce Qu'Elle Est vraiment (dans l'idée du Soi jungien ou du vrai-Self de Winnicott).

De plus, le fait de se sentir "connectée" induit chez la personne la prise en compte de son environnement - et donc la mise en place des solutions nécessaires. C'est l'aspect "systémique" de l'Hypnose Humaniste, qui fait que lorsqu'on aide une personne à changer, c'est tout son "système" (famille, couple, travail, etc.) qui évolue positivement.

Enfin, d'un point de vue technique - ce qui est "invisible" pour la personne, mais fondamentale pour la thérapie : plutôt que de travailler sur l'Inconscient depuis l'intérieur, l'état de conscience augmentée permet de travailler directement sur ce qui est à l'origine des symptômes : leur source informationnelle (l'Information qui fait nos pensées les plus profondes, et qui est aussi à la base de toutes choses, physiques ou psychologiques). Ce serait assez compliqué à expliquer ici, mais vous pouvez vous renseigner sur ce que sont les "champs morphogénétiques" pour mieux comprendre le niveau d'intervention concerné.

Dit simplement : il faut un "moule" à toutes choses. Il existe donc un "moule-Carré" pour les carrés, un "moule-Moineau" pour les moineaux, un "moule-Colère" pour la colère, etc. (voyez le philosophe Leibniz, le biologiste Rupert Sheldrake, le prix Nobel de médecine Christian de Duve ou le paléontologue Simon Conway-Morris, etc.) Lorsque nous travaillerons symboliquement en Hypnose Humaniste, ce sera sur ce champ de forme, ce moule informationnel, tel que décrit actuellement par les physiciens.

Cette différence de niveau d'intervention peut passer inaperçu, si on ne sait pas, car en ancienne Hypnose (mode Inconscient) comme en Hypnose Humaniste (mode Conscience), on travaille sur un symbole. Or, vous comprenez que dans le premier cas, on agit sur une conséquence (le résultat du "moule"), alors que dans le second cas, en Hypnose Humaniste, on travaille sur ce qui génère le symbole et donc nos ressentis :  l'Information (que décode notre cerveau et qui prend ensuite forme symbolique).

Grâce à ce travail "à la source", sur le champ qui forme les émotions de la personne (et ses symptômes, par voie de conséquence), toute modification symbolique se répercute immédiatement dans le ressenti de la personne ! La différence est flagrante. Par exemple, il faut quelques minutes à une anesthésie hypnotique pour être efficace. Alors que la même technique faite "en conscience" provoque une anesthésie immédiate et en plus contrôlée par la personne (le thérapeute ne pourrait pas l'enlever, volontairement ou en commettant une erreur de langage : l'anesthésie "tient" car c'est la personne qui la contrôle).

Autre caractéristique de l'Hypnose Humaniste, et non des moindres : le travail de changement se fait en connexion au Tout. Impact concret ? Habituellement, en thérapie, la personne est comme un surfeur qui apprend à dompter la vague de sa vie. C'est parfait et souvent très utile... L'Hypnose dissociante aide la personne a retrouver sa spontanéité et ses ressources inconscientes, car beaucoup de soucis viennent, comme l'expliquait Milton Erickson, du fait que "le conscient essaie de faire ce que l'Inconscient aurait mieux fait". C'est ce qu'il convient de faire dans nombre de cas, et ce que nous pratiquons également au quotidien, dans les situations où cela est indiqué : allergies, phobies, TOC, etc. Dans ces cas, plutôt "mécaniques", le surfeur ayant perdu le contrôle de sa vie, il suffit de l'aider à retrouver un bon contact avec la vague (l'Inconscient) pour le tirer d'affaire : permettre à la Vie de retrouver son cours naturel. Rien à faire pour le patient, rien à comprendre, et tout se remet en place.

Mais imaginez que ce qui pose problème ne soit pas vos capacités personnelles (même inconscientes), mais le sens de la vague elle-même ? Imaginez que votre vague, aussi bon surfeur que vous soyez, se dirige tout droit vers les rochers et la falaise ?... Imaginez que vous soyez une femme en quête du Prince Charmant : 90% de vous (votre Inconscient) "appelle" un homme qui correspond à un modèle que vous vous êtes forgé étant petite fille. En prenant exemple sur qui ? Le seul homme qui vous a prouvé qu'il pouvait "faire des enfants" : papa ! La preuve, vous êtes là ! Votre Inconscient profond (reptilien), très concret et pragmatique, avant même le cerveau limbique (émotions, sentiments) ne va pas chercher plus loin : il vous faut un "reproducteur", il "appelle" à vous le type d'homme qui a déjà fait ses preuves, un homme qui ressemble à... votre père ! Tout serait parfait si papa n'avait pas battu maman toute votre enfance... De fait, vous ne rencontrez que des hommes qui vous frappent ! Depuis l'adolescence, et vous ne savez pas pourquoi. Bien que vous fassiez tout pour les éviter, vous ne rencontrez inévitablement que des hommes violents, ou qui le deviennent... Notre Inconscient reconnaît, grâce aux signaux subliminaux que nous émettons en permanence, les Inconscients qui nous correspondent, et nous ressentons "de bonnes vibrations" pour telle ou telle personne, par affinité (ressemblance)... Cher Inconscient, qui vous met dans les ennuis en croyant bien faire !... Vous savez très bien surfer, mais votre vague est chargée de "papa"... Vous mettre en état d'hypnose pour demander à votre Inconscient de "mieux faire" ou "différemment" (comme en PNL ou en Hypnose dissociante) serait catastrophique : l'injonction sous-entendue dans ce genre de travail est "fait la même chose en mieux" ou "fait la même chose d'une autre façon"... La blessure profonde reste inchangée. Ce qu'il faudrait faire, en réalité, c'est "changer la vague" : modifier l'étoile qui guide votre vie. Or, l'Inconscient ne peut changer tout seul ce qu'il est : la vague ne peut modifier sa direction, même si elle le voulait ! (et ce n'est pas au thérapeute de choisir pour vous le sens de votre vie). Pour changer la direction d'une vague inconsciente, il faut être "ce qui génère la vague" : l'Océan ! Il faut agir en union avec le Tout.

Les inductions hypnotiques "en ouverture" de l'Hypnose Humaniste vous mettront dans l'état d'union de conscience, petite goutte d'eau unie à toute les autres, seul capable de métamorphoser Ce Que Vous Êtes, lorsque cela ne vous convient pas. Étant l'Océan, il est très facile de "bouger" différemment et donc de créer de nouvelles vagues, totalement différentes, et qui vont dans la direction de votre choix. Ainsi, sans rien faire d'autre, vous vous mettrez à rencontrer des personnes différentes. Magique, non ? Cela demande tout de même beaucoup de force morale, car on s'habitue à la vie que l'on a, même quand elle est faite de souffrance. Apprivoiser notre cerveau reptilien, fait de routine et de loyautés familiales, amène la paix, mais n'est pas chose aisée, émotionnellement.

Voilà pourquoi, en Hypnose Humaniste, il n'y a pas de dissociation "conscient/Inconscient" (comme en Hypnose dissociante) ou "conscient/Conscience" (style "sortie hors du corps, expansion de conscience). On emmène toujours l'esprit conscient en voyage avec nous, dans les profondeurs inconscientes, à la découverte de nos mécanismes automatiques cachés, comme dans les hauteurs les plus belles de la Conscience. Car c'est seulement le fait de "grandir", cette "élévation de notre niveau de conscience", au quotidien, qui permet de trouver la paix et l'harmonie, personnelle, conjugale, relationnelle.... durablement.

9. Y a-t-il un rapport entre les états de conscience atteint en Hypnose Humaniste et ceux que l’on atteint grâce à la Respiration Holotropique ?
Stanislas Grof, fondateur de la Respiration Holotropique, parle "d'état modifié de conscience" pour décrire les états modifiés de conscience atteints grâce à cette technique... Or, il est bien connu que "état modifié de conscience" est synonyme d'état d'hypnose ! Le parallèle est donc fait. Evidemment, il ne s'agit pas ici de l'ancienne hypnose dissociante, puisque Stanislas Grof ne vise ni ne produit aucune dissociation ou perte de conscience. On est donc bien dans un domaine similaire à l'Hypnose Humaniste, qui permet une ouverture de conscience. De plus, Stanislas Grof l'explique très bien : "holotropique" signifie qui va vers le Tout. Ce pourrait être aussi la description de ce que produisent les inductions hypnotiques Humanistes : une sensation de reconnexion à soi-même, aux autres et, pourquoi pas, à la Nature. La technique utilisée est donc très différente (pas de LSD ou de respiration forcée en Hypnose Humaniste), mais l'état de conscience atteint est probablement très proche - simplement plus lucide ou conscient, en Hypnose Humaniste, que lorsqu'on est drogué ou à la limite de l'évanouissement à cause de l'hyperventilation ! Un médecin psychiatre bien connu pour ses recherches et publications sur le chamanisme avait même fait, à l'époque, son mémoire de Maître-Praticien en Hypnose sur le thème de "L'Hypnose Holotropique" - nom qu'il avait donné à l'Hypnose Humaniste, pour l'occasion !
10. (Français) Quelle différence entre l’Hypnose Humaniste et l’Hypnose Quantique ou Spirituelle ?

Извините, этот техт доступен только в “Французский”.

11. (Français) Y a-t-il un rapport entre l’Hypnose Humaniste et l’Hyperempiria ?

Извините, этот техт доступен только в “Французский”.

12. В чем разница между Гуманистическим Гипнозом и Полным Сознанием?
Cela n'a rien à voir. La méditation dite "Mindfulness" est improprement appelée "Pleine conscience" en français. En réalité, "mindfulness" signifie "attention", "être attentif". "To be mindful of someone" veut dire "être attentif à quelqu'un". La Mindfulness consiste donc à être attentif... à soi-même et aux autres, sans jugement. Il n'y a donc aucun "état modifié de conscience" (ni augmentation de la conscience). Et le terme "Conscience" n'a ainsi rien à voir avec la définition issue de la physique ou de l'Hypnose Humaniste. En "Mindfulness", le terme "conscience" renvoie au fait d'"être attentif / bien conscient de"... Il s'agit simplement de nos perceptions (voir, entendre, ressentir) et non pas de la Conscience décrite en Hypnose Humaniste. Il n'y a aucun rapport avec la "pleine Conscience" (être connecté, uni à un champ infini d'informations, originel) que l'on peut vivre en Hypnose Humaniste. La "Mindfulness" pourrait correspondre à ce que les bouddhistes conseillent : "ramener son attention sur l'instant présent et examiner les sensations qui se présentent à l'esprit, comment elles apparaissent, comment elles durent quelque temps, et comment elles disparaissent." (source Wikipedia). Dans la tradition bouddhiste, la "Mindfulness" n'est d'ailleurs pas une pratique de méditation, et encore moins une pratique de soin, mais une manière d'être au quotidien. Ce que confirme Jon Kabat-Zinn, fondateur de la Mindfulness : "La Mindfulness n'est pas une psychothérapie, c'est un art de vivre." Ensuite, la définition de la "Mindfulness" (version occidentale, pas bouddhiste) permet de comprendre qu'il s'agit encore et toujours de dissociation corps-esprit. Il s'agit de : "être attentif à", "observer ses pensées ou émotions", "examiner les sensations", etc. Tout ceci est déjà utilisé en Hypnose traditionnelle (Classique ou Ericksonienne) durant l'induction hypnotique, précisément pour accentuer la dissociation psychologique et aboutir à l'état de transe hypnotique habituelle (séparation du conscient et de l'Inconscient, de l'esprit mental et du corps)... C'est tout à fait à l'opposé de l'Hypnose Humaniste. L'Hypnose habituelle plonge la personne dans son Inconscient et l'hypnothérapeute reprend en main ses automatismes. La "Mindfulness" entraîne la personne à rester bien consciente ("moment présent"), au sens ordinaire du terme, et à observer ses automatismes (dissociation). Ce mécanisme correspond malheureusement au processus par lequel nos symptômes psychologiques se forment : une chose nous fait du mal, on la sépare de nous, donc elle continue de nous faire du mal, de loin. Elle s'est en quelque sorte "satellisé" et reste active hors de notre contrôle. D'un point de vue thérapeutique, entraîner la personne à se dissocier de ce qui lui fait du mal ne peut qu'entretenir et pérenniser les mécanismes malsains, puisqu'ils deviennent de plus en plus "hors contrôle". L'Hypnose Humaniste pourrait aussi être utilisée pour simplement gagner en conscience du moment présent, mais elle le ferait sans séparation intellectuelle (entre l'esprit et l'émotion ou l'objet observé). Et surtout, elle ajoute à cette présence la Conscience, dans une définition qui n'existe pas en "Mindfulness" (voir article sur ce site). Quoi qu'il en soit, la "Mindfulness" n'est pas non plus une pratique thérapeutique, tel que l'indique bien son créateur, Jon Kabat-Zinn : "Ce n'est pas quand on est tombé dans l'eau qu'il faut apprendre à nager". Autrement dit : la Mindfulness qu'il a conçu a un objectif préventif, psychoprophylactique. Tout simplement parce que la Mindfulness est une technique "confrontante" : elle met la personne face à elle-même. Donc, si jamais la personne souffrait (de dépression, d'angoisses, de douleur, etc.) le fait de la confronter à sa crise ("pleine présence" de la Mindfulness) ne ferait qu'empirer sa situation ! En pratique, la Mindfulness est contre-indiquée si la personne souffre de quoi que ce soit, ou si vous préférez : elle ne doit être pratiquée que si vous vous sentez bien. C'est pour cela que la Mindfulness n'est pas décrite par son créateur comme thérapeutique, mais bien comme une technique de prévention. L'Hypnose Humaniste aussi, pourrait l'être. Mais elle est surtout un ensemble organisé de techniques et de protocoles, applicables par phases (anamnèse, techniques de soin, etc.) et par thèmes (technique pour arrêt du tabac, technique pour mincir, technique anti-stress, pour les deuils, etc.), le tout utilisable par des thérapeutes ou des coachs professionnels auprès de personnes qui souffrent. C'est "de la thérapie" et c'est une autre des très grandes différences avec l'Hypnose Humaniste : une pratique conçue pour être thérapeutique. L'Hypnose Humaniste est une approche laïque complète de coaching, de thérapie et de psychothérapie. Elle offre l'accès à un état de conscience augmentée, qui peut permettre d'être effectivement plus présent, mais qui ne se résout pas seulement à cela. La Conscience majuscule n'est pas le simple fait d'être "présent" à ce que l'on fait. C'est un champ infini qui relie tout ce qui est... De plus, cet état n'est que le point de départ qui rend possible différentes procédures de soin (thérapie) ou de changement (coaching). Enfin, l'Hypnose Humaniste possède une cosmologie complète et très riche de la vie, de l'existence et de la psyché profonde de la personne, sur laquelle repose la pratique thérapeutique.
13. Comment se positionne l’Hypnose Humaniste par rapport aux anciennes techniques comme le chamanisme, qui proposent également de travailler avec l’Esprit ?

C'est simple, cela n'a rien à voir : on ne parle pas de la même chose ! Le chamanisme, comme toutes les pratiques anciennes, travaille avec le monde "déjà créé". Les chamans parlent de "plonger dans l'obscurité de ce qui a déjà été créé". Ils ont une pratique d'ordre spirituelle, avec un monde "subtil" (esprits, énergie, etc.). Bref, quoi qu'on en pense et sans jugement, cela correspond à notre Inconscient, à l'Inconscient Collectif ("le monde des ancêtres"), ce que certains appellent l'astral, etc. On peut y voir la préhistoire de la thérapie moderne, si on veut, mais cela reste quand même très éloigné de la psychologie et de la psychothérapie occidentales - bien qu'il soit à la mode actuellement de tenter de tenter de rapprocher ces deux mondes.

De son côté, l'Hypnose Humaniste adopte une approche à la fois très scientifique (pour expliquer ce qu'est la Conscience) et très psychologique (archétypes, symbologie, psychologie profonde, etc.). Elle travaille avec "ce qui génère" toutes choses, d'après ce qu'en disent les physiciens : à savoir l'Information (ce que nous appelons la Conscience). D'un point de vue psychologique, le chamanisme travaille avec l'Ancien, ce qui a existé, ce qui a été créé (passé) ; l'Hypnose Humaniste travaille avec Ce Qui Crée, avec le présent et le futur. C'est très exactement à l'opposé du chamanisme.

14. Y a-t-il un livre sur l’Hypnose Humaniste ?
Bien sûr, il en existe plusieurs ! Vous trouverez de l'Hypnose Humaniste dans la plupart des livres d'Olivier Lockert. Maintenant, si vous souhaitez un livre "pour découvrir", le plus facile (mais très complet aussi) est de toute évidence : "L'Hypnose Humaniste pour les nuls". Ne vous laissez pas arrêter par le titre, c'est vraiment un ouvrage très bien conçu, que vous soyez à la recherche de thérapie, de coaching ou que vous souhaitiez vous former, pour vous ou professionnellement. Suite logique, pour aller plus loin (ou pour une première découverte plus poussée), le livre publié aux éditions Courrier du Livre : "L'Hypnose Humaniste" sera tout indiqué. Il reprend les bases et techniques du cours complet donné à l'IFHE - c'est même le support de cours pour les élèves ! Ces deux premiers livres sont très complémentaires et nous ne saurions trop vous recommander de les lire tous les deux. Le livre blanc "Hypnose Humaniste" publié aux éditions IFHE est quant à lui un peu plus compliqué à lire, il se destine surtout aux personnes déjà formées en Hypnose Humaniste. Enfin, le livre "Psychothérapie" de Patricia d'Angeli est dédié à la "Thérapie Symbolique Avancée", une des principales techniques de l'Hypnose Humaniste. Il est agréable à lire, plein d'exercices et accessible à tous. Les romans "Créateurs de Réalité" et "Hypnose, le voyage intérieur" vous permettront de plonger de manière vivante au cœur de la philosophie de l'Hypnose Humaniste (ce sont les démonstrations romancées des techniques thérapeutiques). Et si vous recherchez des récits de guérisons par l'Hypnose Humaniste, le livre "Miracles Quotidiens" en est rempli... Si vous débutez en hypnose, la lecture du livre de référence "Hypnose" (vendu dans plus de 60 pays) vous sera toujours utile, pour les bases techniques. Il est utile, pour votre pratique de l'Hypnose Humaniste, que vous ayez un minimum de connaissance pratique de l'hypnose ordinaire ("classique", "éricksonienne", "nouvelle"), ceci afin de bien connaître et maîtriser les phénomènes inconscients. En parallèle, un bon praticien de l'Hypnose Humaniste se doit d'avoir une bonne connaissance générale des domaines annexes, scientifiques ou psychologiques. Jetez un œil à notre Bibliographie pour compléter vos connaissances.
15. Je bloque sur l’application des techniques de l’Hypnose Humaniste, pouvez-vous m’aider ?

L'Hypnose Humaniste agit sur des bases qui ne nous sont pas encore habituelles. Nous avons appris à penser en "dissociation", en ignorant la plus grande part de nous-même. Tout comme nous avons longtemps cru que l'univers était seulement constitué de tout ce que l'on pouvait voir, toucher, etc. nous sommes habituellement focalisés sur le monde matériel - avec parfois une ouverture sur l'Inconscient, pour les plus "psychologues" d'entre nous. Ceux qui acceptent l'existence de "ce qui ne se voit pas" étaient considérés comme des marginaux... La croyance matérialiste renforçait la brisure originelle entre notre esprit conscient et le monde autour, entre notre ego personnelle et notre plus grande Conscience.

Or, depuis un peu plus d'un siècle - et c'est devenu très connu aujourd'hui - on sait que l'univers concret et palpable ne représente que moins de 5% de l'univers global (particules baryoniques) ! 95% du monde dans lequel nous vivons est donc invisible et de nature inconnue (matière noire, lumière noir). A lire ici. C'est là, cela nous constitue, mais on ne peut pas le voir...

Les physiciens parlent désormais d'Information, pour décrire le substrat de toutes choses créées, physiques ou non (comme nos émotions, par exemple). Nous préférons le terme plus psychologique de "Conscience" (d'ailleurs déjà utilisé il y a 2400 ans par Platon pour désigner le "monde des Idées", qui correspondait parfaitement à la définition actuelle de l'Information). C'est ce monde d'Information que nous avons à redécouvrir et à utiliser au quotidien. Notre plus grande Conscience, individuelle et pourtant "une" avec le Tout. A lire ici.

Il est compréhensible que cela ne se fasse pas aussi simplement que ça. Il est moins facile de retrouver le contact, l'union avec notre grande Conscience, que d'utiliser la fracture qui est en nous et qui nous rend inconscients depuis toujours. Voilà pourquoi une induction hypnotique peut se faire en quelques minutes, mais qu'une induction Humaniste "en ouverture" prend entre 10 et 20mn, selon les personnes.

Pour agir efficacement en Hypnose Humaniste, vous devez parvenir à un bon alignement, même basique, entre le conscient, l'Inconscient (corps, émotions, mental) et votre Conscience majuscule. Une bonne compréhension de la "géographie psychologique" et l'aide d'une personne ayant déjà fait le chemin vous seront aussi des plus utiles. Puis, lorsque vous aurez trouvé le "déclic", vous n'aurez plus besoin de personne et vous pourrez agir avec facilité sur vous-même et votre vie.

Dans l'esprit de l'Hypnose Humaniste, qui prône l'entraide et la reconnexion (en soi-même et avec les autres, bien sûr), nous ne pouvons donc que vous conseiller de vous exercer avec d'autres personnes - soit des ami/es de formation, soit votre thérapeute Humaniste, soit un superviseur Humaniste.

Si vous avez lu les deux romans "Créateurs de Réalité", vous pouvez aussi visiter le site internet réservé aux lecteurs. Différents articles et une page de Questions-Réponses vous apporteront d'autres informations.

16. Existe-t-il un forum officiel de discussion sur l’Hypnose Humaniste ?
Non, pas encore. Il existe actuellement quelques listes et forums de discussion "non officiels" sur internet, mais rien qui ne soit géré par les fondateurs de l'Hypnose Humaniste. Nous pouvons vous conseiller le groupe Facebook de l'Hypnose Humaniste et le forum "Transe-lucide", créé par d'anciens élèves d'Olivier Lockert, formés en Hypnose Humaniste. Ces espaces internet offrent des discussions intelligentes, respectueuses et humaines, ce qui est malheureusement rare sur internet... Il y a même un espace réservé aux seuls thérapeutes, accessible sur demande.
17. Quelle est la différence entre l’Hypnose Humaniste et le Core Gem ?

"Core Gem" est une appellation qui sort d'un roman : "Créateurs de Réalité". L'histoire de ce livre sert de prétexte à différentes démonstrations (romancées) des techniques d'Hypnose Humaniste. En filigrane est exposée une vision de la vie que pourront adopter les personnes en recherche de développement personnel.

L'Hypnose Humaniste est donc une forme d'hypnothérapie, telle que décrite sur ce site. Tandis que le "Core Gem" (littéralement : "Joyau Intérieur") est la description d'un art de vivre au quotidien. Cela n'a rien à voir. La première s'enseigne, s'apprend, est un métier ; le second se développe à titre personnel, pour soi-même. Il ne peut pas exister de formation ou de consultation en "Core Gem", cela n'aurait aucun sens...

La philosophie du Core Gem n'est donc pas thérapeutique, mais elle peut être adaptée au soin de la personne (et ça, c'est l'Hypnose Humaniste). On y parle des origines de la Vie et de la mission que chacun peut avoir dans l'existence, de l'art de "créer sa réalité" et des conséquences concrètes d'une vision holistique de la Vie.

18. Как Гуманистический Гипноз объясняет конфликты, постоянно сопровождающие Человечество?

Обширная тема!

В соответствии с экзистенциальным видением Гуманистического Гипноза, дам вам несколько путей к размышлению: - Большинство наших проблем идут от диссоциированного видения существования. Мы так давно думаем «раздельно» (я/другие), что мы уже привыкли к этому и нам трудно дать обратный ход и думать «единым сознанием»... - К сожалению, это ведёт к тому, что люди склонны проецировать вовне то, что у них внутри. Например, мы склонны проецировать часть своей тени на других: я встречаюсь с кем-то, кто сказал или сделал что-то, что резонирует во мне. И вместо того, чтобы признать этот внутренний резонанс, я осуждаю другого человека: «идиот», «агрессивный», «негодяй», и т. д. И буду делать всё, чтобы изменить его, чтобы он перестал быть таким, даже, чтобы он исчез! Желая изменить свою тень (что нормально и понятно) из-за своей слепоты я принимаюсь за другого...

Психологически все конфликты - пары, соседства, между друзьями или странами, - имеют одну причину: мы проецируем на другого то, что есть в нас, и желая исцелить эту тень, мы стараемся изменить другого, уничтожить его, убить, когда речь идёт о войне.

Если бы мы не думали «диссоциированно», этого бы не происходило: мы бы могли признать, что мы «все - Одно целое» и видеть в другом отражение себя. Чтобы чувствовать себя лучше, мы работаем над собой, а не желаем изменить мир. Это цель Гуманистического Гипноза -  помочь каждому стать лучше, чтобы через отражение улучшить мир вокруг. Это индивидуальная работа (Гипноз) для Человечества (Гуманистический).