Différences & Similitudes

Quelles similitudes et différences y a-t-il entre l'Hypnose Humaniste et les autres formes d'Hypnose, comme l'Hypnose Classique ou l'Hypnose Ericksonienne ?

  • L’Hypnose Humaniste est une technique de travail thérapeutique et de coaching.
  • L’Hypnose Humaniste est une forme d’Hypnose, applicable pour tous et à toutes les situations, sans condition particulière, pour les enfants, ados et adultes.
  • L’Hypnose Humaniste est particulièrement efficace auprès de personnes très logiques, rationnelles, cartésiennes ou qui craignent de lâcher prise.
  • L’Hypnose Humaniste est peut-être la seule forme de psychothérapie dont les bases sont scientifiques et peuvent être démontrées expérimentalement.
  • L’Hypnose Humaniste permet l’accès à l’Inconscient, mais aussi à la Conscience supérieure en tant que champ d’Information global.
  • Il n’y a pas de perte de conscience en Hypnose Humaniste, bien au contraire.
  • Il n’y a pas de suggestions hypnotiques en Hypnose Humaniste, aucune technique subliminale ni de manipulation de l’Inconscient par le thérapeute.
  • Les inductions hypnotiques humanistes cherchent à faire « prendre conscience », non à « endormir » davantage la personne.
  • En Hypnose Humaniste, comprendre est important, le sens est thérapeutique. Ainsi, l’Hypnose Humaniste est une approche également pédagogique.
  • En Hypnose Humaniste, le thérapeute est un guide, le patient agit sur lui de manière autonome, aidé par son thérapeute.
  • L’Hypnose Humaniste propose une structure logique de compréhension des phénomènes que peut vivre la personne lors de ses expériences d’hypnose et dans sa vie.

~oOo~

DES BASES MILLÉNAIRES
Les approches thérapeutiques américaines permettent des changements rapides grâce à des techniques mécaniques et qui ne nécessitent pas de comprendre (ni même de connaître) la psychologie. « Peu importe le pourquoi, seul le comment nous intéresse » disent les PNListes et les éricksoniens.
Bien que cela facilite leur apprentissage, ce qui explique leur popularité, on comprend bien que ce type d’approche superficielle ne peut répondre aux problèmes profonds que vivent beaucoup de personnes (en lien avec leur éducation, la structure de leur Inconscient, liée à leur histoire de vie, les « loyautés familiales », etc.).

Bien que gardant la rapidité d’intervention des « thérapies brèves », l’Hypnose Humaniste plonge ses racines dans la tradition européenne (Freud, Jung, etc.), empreinte d’une profondeur de sens et d’un certain poids existentiel.

Elle tient également compte de l’expérience millénaire des premiers philosophes thérapeutes, en particulier ceux de la Grèce antique, qui décrivaient déjà la Conscience (Thalès, Pythagore, Platon, Xénocrate, etc.).

Plus récemment, on retrouve les bases de la cosmologie Humaniste autant chez Leibniz ou Pierre Janet que dans les découvertes de la Physique Quantique depuis plus d’un siècle.

C’est toutefois la première fois qu’une forme d’Hypnose reprend tout cela d’une manière utilisable en thérapie.


RÉUNIFIER LA PERSONNE EN ELLE-MÊME

En tant qu’hypnothérapie, l’Hypnose Humaniste prend en charge aussi bien la santé émotionnelle que le soutien durant des maladies d’ordre physique – mais elle le fait en tenant compte de nombreux critères psychologiques de la personne, que l’on retrouverait habituellement plutôt en psychologie ou psychanalyse.
De même, il s’agit de la seule forme d’Hypnose qui agisse grâce à une réunification de la personne (et non une dissociation), ce qui est fondamental :
« Pour sauvegarder la stabilité mentale, et même la santé physiologique, il faut que la conscience et l’inconscient soient intégralement reliés, afin d’évoluer parallèlement. S’ils sont coupés l’un de l’autre, ou dissociés, il en résulte des troubles psychologiques » disait Carl G. Jung.

Or, l’ancienne Hypnose fonctionne précisément en augmentant la cassure entre le conscient et l’Inconscient ! Elle « endort » littéralement la personne en débranchant le marionnettiste de sa marionnette. C’est effectivement une méthode facile et efficace pour obtenir un état modifié de conscience – lequel permet l’accès à l’Inconscient, et donc à la guérison – mais cela se fait en encourageant la dissociation, qui est aussi la source des problèmes de la personne : on retire une épine, mais on ne change pas la donne !
Autre point faible, accéder à l’Inconscient par dissociation remet les clés du changement dans les mains du thérapeute seul et entraîne la nécessaire passivité de la personne, dont le « libre-arbitre » se résume à accepter de se laisser faire.

La personne guérit, mais elle est toujours la même. Si son problème venait de « ce qu’elle est » (du « terrain », aurait dit Pasteur) alors une rechute est possible, car l’épine a été retirée, mais la personne n’a pas changé. Elle n’a rien compris à sa situation, ni à l’intervention de thérapie. Rien n’a évolué en elle…
Cela n’a rien d’important quand il s’agit de traiter une allergie ou de faire une anesthésie, mais cette « non-évolution » est particulièrement préjudiciable dès lors que l’on a affaire à des troubles profonds, liés au substrat même de la personne.

Tout au contraire, les techniques de l’Hypnose Humaniste vont donc vers plus d’union, intérieure et extérieure, vers une réunification « conscient-Inconscient », et donc davantage de conscience d’elle-même pour la personne, qui peut ainsi découvrir les causes et raisons de son mal-être et faire ce qui convient pour les soigner.
Il s’agit d’un réel cheminement personnel, sans doute parfois plus difficile – mais, quand c’est le cas, il semblait inévitable, pour la santé même de la personne et son bien-être émotionnel à long terme.

Voilà enfin une forme d’Hypnose qui conviendrait à Freud et à Jung : pas de projection personnelle de la part du thérapeute, pas de manipulation (même thérapeutique), pas de transfert (le thérapeute n’est qu’un accompagnant, sans autorité ni influence) et surtout : pas de dissociation de conscience, qui est la cause numéro 1 de mal-être.


COMMENT CA  MARCHE ?

L’induction hypnotique de l’Hypnose dissociante (classique, éricksonienne) stimule le fonctionnement inconscient et fait basculer la personne dans un état d’inconscience, d’où il faudra la sortir en fin de séance. C’est l’hypnothérapeute qui agit « sur » l’Inconscient de la personne, passive.

En Hypnose Humaniste (comme en Noétique, dans l’Hindouisme et le Bouddhisme), l’État Ordinaire de Conscience de la personne est considéré comme étant un état d’illusion (Māyā) – en clair, on va agir comme si la personne n’était pas vraiment « éveillée », voire même comme si elle était « endormie » au quotidien… prise dans le flot des suggestions de son entourage et de la société, ainsi que de ses auto-suggestions, souvent négatives (dialogue interne)… et on va appliquer avec elle la même technique que pour sortir quelqu’un de transe hypnotique ! On va la réveiller à elle-même, littéralement.

Alors que l’on pourrait penser que tenter d’éveiller quelqu’un de déjà réveillé ne donnerait rien. Eh bien, on se rend compte que, suite à l’induction Humaniste « en ouverture », la personne quitte son état habituel de conscience : il se produit une sorte d’élargissement de sa perception, ce qui la met en État Modifié de Conscience (EMC), « en hypnose », car elle n’y est pas habituée et son petit esprit conscient n’est pas capable de gérer cela… C’est l’État de Conscience Augmentée de l’Hypnose Humaniste.

Bien entendu, cet état est ponctuel, comme tout état hypnotique. La personne retrouve donc en grande partie sa perception habituelle à l’issue de l’expérience.
L’État de Conscience Augmentée ne sert qu’à fin de thérapie (comme tout EMC en hypnothérapie). Il permet d’obtenir l’ensemble des phénomènes hypnotiques connus (anesthésies, lévitation du bras ou catalepsie, etc.), mais provoqués par la personne elle-même, « en conscience ».

Il est compréhensible que cette expérience puisse parfois bouleverser les conceptions existentielles de la personne. D’un côté, c’est ce qui permet les spectaculaires résultats thérapeutiques de l’Hypnose Humaniste. De l’autre, cela peut déstabiliser…
C’est pour ces cas que l’Hypnose Humaniste propose également une « philosophie » de vie : la mise en place d’un cadre de référence intellectuel et de vie qui prend en compte les nouvelles prises de conscience de la personne (lire « Créateurs de Réalité »).

~oOo~

L’ALLIANCE du « Pourquoi » et du « Comment »
L’Hypnose Humaniste unit le monde du Sens, majuscule, celui qui fait grandir, soigne et prévient les rechutes – le « Pourquoi » seul capable de générer les plus profondes transformations de vie, et le monde du « Comment », avec ses structures techniques facilement assimilables, accessibles à tous, et qui permettent des transformations rapides.

Quand on connaît la richesse de compréhension psychologique d’un Freud ou d’un Jung, il est facile de comprendre la réticence des psychologues traditionnels face aux techniques superficielles et mécaniques de l’Hypnose Ericksonienne, l’AT ou la PNL…
Les praticiens de ces approches américaines semblent jouer avec des rouages profonds, fondamentaux et puissants, dont ils ignorent tout (ce qui est souvent vrai !). Il y a de quoi être vraiment effrayé !
Par ailleurs, les praticiens des Thérapies Brèves reprochent aux psy traditionnels leur manque d’actions concrètes : comprendre, c’est bien, mais ça ne mène à rien, si on ne sait faire que ça… Ce qui est tout aussi vrai.

L’Hypnose Humaniste vous offre le mariage de ces deux mondes. D’abord, une compréhension profonde et structurée de l’esprit humain et de la vie, basée sur un savoir plusieurs fois millénaire, en passant par Jung et les découvertes de Patricia d’Angeli et Olivier Lockert dans le domaine de la psyché, et jusqu’aux découvertes de la physique quantique, de la théorie des cordes et de la « nouvelle physique ».
Le Sens du vécu, y compris symbolique et profond, archétypal autant que quotidien, est primordial en Hypnose Humaniste.

Ensuite, viennent les clés d’usage de cette nouvelle compréhension : des outils et des pratiques simples qui vous permettront de guérir, de grandir, d’évoluer, vers la paix et l’harmonie, individuelle, amoureuse, relationnelle, par des moyens concrets, au quotidien – pour vous, en famille comme au travail.

La thérapie en Hypnose Humaniste peut être « brève », dans le sens où bien des problèmes simples trouveront solution en 1 à 3 séances (phobie, arrêt du tabac, perte de poids, stress, etc.), mais certaines demandes présumeront d’un mal-être profond qui nécessitera de multiples prises de conscience et la construction, petit à petit, d’une manière toute nouvelle de vivre…
Il est bien évident que, dans ces cas, la thérapie demandera une évolution de conscience et une maturité d’esprit qui prendra du temps, plusieurs mois ou plusieurs années. Le thérapeute Humaniste sera alors présent pour la personne, ponctuellement, quand elle en aura besoin.

L’Hypnose Humaniste est une voie d’ouverture de conscience, d’autonomie et d’unité intérieure.

Pour saisir vraiment l’apport de cette nouvelle hypnose, le mieux est encore de lire les ouvrages fondateurs de l’Hypnose Humaniste :
– « L’Hypnose Humaniste pour les nuls » vous permettra de commencer à pratiquer.
– Si vous souhaitez utiliser l’Hypnose Humaniste avec d’autres personnes, ou aller plus loin vous-même, passez à des livres plus avancés comme « L’Hypnose Humaniste » et « Psychothérapie » (livres de cours).
– Pour des exemples pratiques et la philosophie, lisez le roman « Créateurs de Réalité« .
Si vous souhaitez simplement travailler sur vous, vous pouvez vous entraîner avec « L’Auto-hypnose pour les débutants » ou lire les récits de guérisons du livre « Miracles Quotidiens ».

~oOo~

Quelques points de repère techniques, en forme de résumé :

  • L’hypnose ordinaire s’adresse à l’Inconscient, la personne en état d’hypnose se laisse faire…
    L’Hypnose Humaniste s’adresse à la Conscience majuscule, la personne doit impérativement participer à l’intervention hypnotique
  • L’hypnotiseur ordinaire vous « hypnotise »…
    Alors que votre guide en Hypnose Humaniste vous aidera à prendre conscience, en quelque sorte il vous « déshypnotise »
  • L’hypnose ordinaire utilise les Etats Modifiés de Conscience (inconscience)
    L’Hypnose Humaniste vous amène à un « Etat de Conscience Augmentée » (sur-conscience) propice au changement
  • L’hypnose ordinaire fonctionne sur un modèle médical : réparer ce qui est cassé ; c’est le thérapeute qui intervient sur la personne
    L’Hypnose Humaniste fonctionne sur un mode pédagogique : la personne change, évolue, c’est ce qui la soigne ; c’est elle qui agit, sur elle, guidée par le thérapeute
  • L’hypnose ordinaire est une approche individuelle, matérialiste
    L’Hypnose Humaniste est dite « transpersonnelle », car elle dépasse et transcende l’individualité ; elle remet la personne dans le collectif (famille, société, nature…)
  • L’hypnose ordinaire agit grâce à la dichotomie conscient / inconscient et l’amplifie
    L’Hypnose Humaniste aide la personne à se réunifier, à devenir « Un-Consciente » (consciente de son Inconscient)
  • L’hypnose ordinaire est une pratique d’intérieur, de consultations thérapeutiques…
    L’Hypnose Humaniste est utilisée autant en consultations thérapeutiques (Thérapie Symbolique Avancée) que dans la vie quotidienne (Thérapie Symbolique Simple), par tout un chacun, en famille comme au travail

Aller plus loin…

Lire aussi : Champs d’application de l’Hypnose Humaniste et Questions & Réponses.